Mouvements d'automne 2022

Publié le 31/10/2022 et écrit par Vincent Finance

Catégorie : #actualités

En attendant les prochaines publications, voici un petit résumé de ce qui s'est passé depuis cet été et des dernières nouvelles concernant Automario.

Mise en pause de mes contributions pour le collectif CHATONS

Comme annoncé officiellement sur le forum, j'ai fait le choix de mettre en sommeil mon CHATONS et d'arrêter mes contributions actives, notamment en tant que médiateur. J'ai constaté depuis quelques temps que je suis en légère surcharge sur le plan personnel et que j'ai plus assez de temps pour assurer de manière efficace mon rôle. J'ai donc choisi de ralentir un peu. Cette annonce n'est pas le signe qu'Automario va s'arrêter : je suis toujours en mesure d'assurer le support utilisateur et d'entretenir mes machines. Les services continueront à fonctionner normalement.
Cette surcharge a deux origines : un manque de temps, vu que ma vie personnelle et professionnelle sont déjà bien remplies, et une envie de me recentrer sur mes valeurs personnelles qui sont légèrement divergentes de celles que je retrouve actuellement dans mes cercles de fréquentation. Je remercie encore les membres du collectif pour leur soutien et leur accueil bienveillant.

Mise à niveau de mes services

Durant le mois d'octobre, j'ai repris un peu de temps pour faire de gros travaux au niveau de mes serveurs. Le chantier d'automatisation étant en pause pour le moment, je me suis occupé de mettre à jour le Nextcloud que j'utilise pour Automario. Nous sommes ainsi passés de la version 19 à la version 23, soit une très grosse marge de progression !
L'instance était un peu mal-en-point et il était nécessaire de faire quelque chose pour la remettre en état. J'ai donc coupé le service pendant 3 jours et j'ai pris le temps de tout refaire pour optimiser l'instance. Désormais, une nouvelle version de PHP est utilisée et c'est le nouveau serveur à jour qui fait fonctionner le tout. J'en ai profité pour migrer la plupart des services sur la nouvelle infrastructure, ainsi que tous mes sites.
Il ne reste plus qu'à migrer le service de mail et le serveur XMPP pour que tout soit opérationnel et que l'ancienne machine sous Debian 10 puisse partir en retraite. Un mail de maintenance sera bientôt envoyé pour informer les utilisateurs des travaux de migration.

DNSSEC et IPv6

Parmi les autres travaux de l'automne, deux petits nouveaux sont venus pointer leur nez : DNSSEC et IPv6.

Pour résumer rapidement, DNSSEC est une extension DNS qui permet de contrer certaines attaques sur le DNS et garantir la réponse qui est envoyée aux postes clients. Ainsi, si vous faites une requête sur mes serveurs DNS, vous pourrez vérifier l'origine de celle-ci et certifier son authenticité. L'ensemble de mes noms de domaine utilisent dorénavant cette extension : mes serveurs DNS principaux ont été migrés sous Knot DNS et le processus de gestion des clés est automatique. Pour les personnes curieuses, un article de blog complet vous explique ma configuration DNS et vous permettra de la reproduire.

Concernant IPv6, il faut savoir que mes serveurs mails sont déjà accessibles depuis le début et que mes VPS en étaient équipés depuis le début. Pour autant, ce n'est que depuis mon déménagement de février 2022 que j'ai accès à une connexion native en IPv6 dans mon appartement. Le temps de faire quelques tests et de configurer cette partie sur mes machines auto-hébergées, Automario et mes autres sites n'étaient pas encore compatibles IPv6. Les nouvelles entrées DNS ont été ajoutées récemment et je peux maintenant promouvoir l'usage de ce nouveau protocole sur la plateforme !

Le mot de la fin

Il est vrai que cet article est un peu court par rapport à d'autres, mais cela résume assez bien la situation actuelle et les avancements au niveau de mes travaux. Les articles techniques sont toujours en cours de préparation et devraient arriver prochainement. Je vais maintenant retourner à mon travail de broderie et je vous souhaite une bonne journée.


Un commentaire à ajouter ?

Pour ajouter votre commentaire, envoyez directement un mail ici